jeudi 23 mars 2017

Cure Gerson Mars 2017

Suite à ma première cure Breuss qui n'a pas fonctionné pour moi je me lance dans la cure Gerson.
Pour ceux qui ne m'ont pas suivie pour celle-ci voici toute l'histoire : 
 http://margette71.blogspot.fr/

 Récapitulatif des dernières nouvelles avant ma cure Gerson :

15/01/2015

Désolé je n'ai pas eu le temps de vous parler de mon RV avec le médecin homéopathe.
Il m'a l'air plutôt pas mal ! 
Il m'a posé plein de question, et m'a tout de suite trouvé très dispercée...
Et oui c'est mon tempérament, je ne tiens pas en place... Il m'a fait je ne sais trop quoi avec mes chakra avec des sons se répercutant sur mes différents chakra. m'a pris le poul etc...
Une fois fini, il m'a dit quoi entreprendre. j'ai un traitement homéopathique weléda acheté en France, évidemment pas remboursé... Un traitement homéo que j'ai commandé en Allemagne appelé la "Plussing methode" (remède de fond) du Lilium Tigrinum 200 CH à prendre 1 semaine sur 2. il faut consacrer 2h15 pendant ce labs de temps ou je je prends 1 cac des granules trempés dans l'eau Mont Roucous que je dois dinamisé à chaque prise, en secouant toutes les 15 minutes. Ce traitement est pour traité le mental.
et l'autre semaine je traite pour éloigner le cancer : Carcinosinum 200 CH et là c'est juste un jour dans la semaine, 1 prise matin midi, après-midi et couché. 
Et un traitement bien plus chère que j'ai commandé en Espagne : le traitement Beljanski : 2 boites différentes matin et soir.
la veille j'avais vue mon oncologue qui m'a dit que je récidiverai certainement tout les 6 mois, lui dit que ça n'arrivera pas, car on traite le mental et la maladie. 
J'ai une phrase type à répété 3 fois/jour et m'accorder un temps de pause de 15 minutes sans rien faire ni même mettre la radio rien nada... dur, dur pour moi, je le fais quand j'y arrive...
Le point positif pour le moment de ce traitement que j'ai commencé depuis 1 mois, c'est que j'arrive à tenir en place pendant que je regarde la télévision, chose que je n'arrivai pas avant, j'avais d'horrible impatience !!!
Et dans ma tête, je me sens mieux. Enfin voilà les dernières news !
et je le revois début février.
 


Mercredi 16/03/2017 
Je vous donne quelques nouvelles, j'ai finalement fais une troisième récidive, 4 mois après la dernière chimio. A peu près février 2015, j'ai donc été tranquille que 4 mois...  Et pas assez de temps pour que les traitements alternatifs de la médecine anthroposophique ai fait leur effet. 
Donc j'ai été traité par chimio orale dès Février/ 2015.  Le traitement a très bien fonctionné. Et au bout de 3 mois on pouvait dire que c'était fini, c'était donc en Juin 2015. L'oncologue m'a fait continuer le traitement qu'il me réservait à vie... 
En juillet je décide de reprendre 1 job et suis embauché en tant qu'auxiliaire de vie. Je m'épanouis dans mon activité, tout se passe bien jusqu'au 6/12/2016, mais à cette date, j'ai 1 grosse contrariété, ce qui hélas ce fit connaitre le mois suivant par l'augmentation de mes marqueurs : CA 125 qui de 12,8 monte à 18,2 le 23/12/2016. et il y a 1 semaine je suis monté à 34.5. En 4 mois je suis donc monté de 24 de plus... La moyenne est donc dépassé mais de pas beaucoup. Elle se situe à 24.5.
De plus, j'ai dévoré trop de papillote, trop ingurgité de sucre... Et on le sait c'est ce qui alimante la bestiole.
J'ai vue l'oncologue, à l'oscultation il ne décèle pas d'ascite, rien d'anormal. Me fait arrêter la chimio orale que je prends toutes les 5 semaines. Et me fait passer un scanner le 30 mars, pour voir vraiment ce qu'il en est.
Sinon, je ne ressens aucune douleur, aucun signe que la bestiole soit revenue... Si ce n'est un peu de fatigue mais peut-être dû à l'aplasie, à cause de ma dernière chimio qui m'a épuisée...

Je vois toujours le médecin Antroposophe tout les 2 mois et change régulièrement de traitement homéopatique selon mon état. Du coup, il m'a prescrit en plus de tout ce qu'il me donne des piqures de Guy que je me fais moi même. J'ai commencé le 14 mars. J'espère que ça va permettre de faire redescendre les marqueurs.
Mais en amont, je ne reste pas là à attendre que ça passe tout seul, je me prépare tout doucement à entammer une nouvelle cure, la cure Gerson dont j'ai tant entendu les bienfaits.
depuis 15 jours je me prépare en faisant pas mal de jus de légumes et de fruits avec mon extracteur. et je mange exclusivement cru, à part le week-end dernier ou j'étais invité.
Hier j'ai fais mon 2ème lavement au café. C'était aussi mon 2ème jour de jêune exclusivement au jus. Du coup j'ai senti hier soir les effets de la détox, je commençais donc à avoir 1 forte migraine.
je fais donc mon lavement, et au bout de 5 minutes que je retenais le café à l'intérieur, ma migraine c'est envolé !!!! Punaise, si j'avais su avant que c'était le meilleur anti douleur, je l'aurai pratiqué bien avant !!! Il le disait dans le bouquin, mais je ne pensais pas que c'était véridict à ce point... J'ai tenu 20 minutes facilement la première fois, la 2ème était plus dur, ça faisait mal comme les contractions d'une grossesse, mais j'ai tenu...

Ces lavements au café, d’une part, calment la douleur (arrêt de la prescription des calmants et médicaments anti douleurs) et, d’autre part, détoxifient le corps : le foie n’est pas engorgé et les intestins sont libres de déchets et toxines.

Pendant le lavement (soit 12 à 15 minutes), le café est retenu dans les intestins et, en même temps, le sang du corps est filtré au moins 5 fois par le foie. Elle intensifie l’activité enzymatique : enzymes métaboliques pour la réparation, la formation et le bon fonctionnement des cellules, et enzymes digestives pour la décomposition des aliments ingérés. La régénération des tissus de notre corps est améliorée également.


 Voici le bac à lavement que j'ai acheté en pharmacie :

                                 

Jeudi 23 mars 2017

Mon 3ème lavement au café m'a fait flipper, je vous explique mais ne rigolé pas SVP, 
Je le fais comme d'habitude sauf que j'ai pris le plus petit embout et à un moment je sens 1 drôle de flop flop à l'intérieur, je ne m'inquiète pas pensant que c'est le café qui est rentré trop rapidement. Et une fois tout remplis je retire le tuyau sauf que voilà, l'embout n'est plus là...
Je balise, le cherche autour de moi, mais rien, je l'ai donc aspiré, je flippe mais je décide de garder encore jusqu'à ce que j'ai 1 envie irrésistible d'aller au toilette, qui fut un peu long, 10 minutes au moins et j'alla évacuer tout ça, sauf que rien ne vient, mais après 10 minutes d'effort l'embout sort enfin, oufff j'ai balisé quand même !!!! Du coup depuis je prends que le plus grand embout et pas de soucis !
Voici le petit embout qui m'a fait soucis...



Sinon j'enchaine les jus et les légumes cru et cuit depuis vraiment comme il faut depuis le 13 mars, en ayant quelques écart car j'y vais progressivement, je continue à manger quelques amandes, noisette et noix de cajou, un peu de pain de seigle que je croyais permis sauf qu'il ne faut pas qu'il soit salé, pas grave, j'y vais par petite touche. les jus aussi, je devrais en prendre une dizaine par jour j'en prends maximum 5,6 et respecte pas de le faire heure par heure mais suivant mon humeur car ça engendre trop de stress, et on le sait le stress n'est pas bon pour guérir...
Je ne prends pas encore les compléments alimentaire, et ne fais pas de petit déjeuner le matin car je souhaite continuer à faire un jêune de 16 h pour que mon corps puisse se reposer et permettre de combattre des choses plus importante que de digérer... Mais je bois les jus simplement.
Et juste 1 lavement par jour au lieu des 3 proposés dans le livre. Et je bois un tout petit peu de vin rouge bio, enfin j'ai fini avec mon mari ce bon vin, et vais en terminer là ! Et un petit apéro hier à base de noix. Bien m'en a pris, en fin de soirée petite migraine et en me réveillant aujourd'hui un peu plus grosse, donc je décide de faire 1 lavement au café, alors que d'habitude je le fais le soir. La migraine n'est pas passé de suite mais au fil du temps de la matinée à disparu.
Et aujourd'hui contrairement au jour d'avant ou je me sentais stressé par tout ces préparatifs, je me sens étrangement bien, euphorique, je chante, je danse, je prie et remercie notre créateur de nous avoir créée aussi bien, ainsi capable de se restaurer à travers sa nature, non par les humains qui ont tout industrialisé et ajouté un concentré toxique dans tout ce qu'il fabrique...

Revenir à la source de ce que Dieu nous a donné nous régénère grandement !!!
Ma fatigue s'estompe, et je sens un grand gain d'énergie et surtout une joie intérieure profonde !
Tout le monde devrait tester de simplement manger que des légumes et des jus et voir le bonheur que ça donne, éliminer ce sucre dont on est addict et que j'ai finalement facilement retiré de mon alimentation. J'ai droit à 2 CAS de sucre complet ou de miel, ben c'est rigolo, mais je n'en ai même pas besoin !!!!!
Pourtant depuis les fêtes, j'ai abusé des papillotes, période où d'ailleurs mes marqueurs ont remonté, et j'étais accroc grave !!!!
Qu'est-ce qu'on ait merveilleusement bien quand on se délivre de ses addictions, on voit la vie bien plus belle que si on mangeait des douceurs !! Tester et racontez-nous ce que vous ressentez...

Ces jours ci j'ai lu un livre incroyable qui nous parle du sommeil : Le sixième sommeil de Bernard Webert
Voici comment ma Maman décrit l'histoire qui vous donnera l'envie de le lire et vous expliquera mieux que moi les phases du sommeil :


Ce livre magnifique de Bernard Werber. A sa façon c’est un livre à tiroirs, à comprendre et à prendre à des degrés divers, qui jongle avec les réalités scientifiques (et là, il nous apprend des choses vraies, étonnantes) et avec une certaine poésie qui jaillit de son imagination  débordante, riche, fabuleuse.

Dans ce livre, en gros, il décortique ‘le sommeil, « le nôtre, celui des humains ». il nous apprend le comment et le pourquoi de ces 90 mn de sommeil, renouvelé plusieurs fois par nuit, presqu’en boucle,  et qui en font ‘nos nuits’ telles que nous les vivons. Les 5 stades. Puis sur sa lancée il nous parle du sommeil paradoxal, le plus profond, celui où tout est très beau, mais dont au réveil, on ne peut plus se souvenir. Pour lui ce sommeil est la source de la création. Le moment où l’humain est plongé dans son inconscient. Un moment tellement beau, où on est tellement détendu, où notre corps est si heureux que cela peut aboutir à un orgasme spontané, sans que rien ne l’ait suscité. L’histoire raconte la vie d’un enfant, Jacques, et de sa mère chercheuse en neuroscience du sommeil et qui veut décrypter ce qu’elle appelle donc  le Sixième sommeil.

Et voilà que le livre nous propose une grande randonnée dans nos nuits, notre sommeil. Voilà qu’à travers la vie et  l’éducation que cette mère veut donner à son fils, Jacques, c’est nous, le lecteur qu’elle rééduque, à qui elle apprend comment rêver, diriger nos songes si possibles. Toute l’astuce de WERBER  réside dans le fait qu’il se sert de cet enfant pour nous « apprendre quelque chose ». S’il avait écrit un livre didactique, donc un peu monotone, où il nous indiquerait pas à pas… les mêmes choses, nous sentant directement concernés, beaucoup d’entre nous diraient : « Quoi ? Ce bonhomme veut ns apprendre comment dormir, et rêver ? Il nous prend pour des idiots, ou quoi ? On n’a pas attendu après lui pour apprendre à dormir ! »

… oui, mais voilà, il a choisi de le faire par le truchement d’un enfant, qu’une mère, avec tout son amour, éduque, lui montrant la voie royale du monde des rêves, avec poésie et… innocence. Du coup, comme on ne se sent plus concerné directement, on n’a plus l’impression de ‘recevoir une leçon’ d’un professeur un peu prétentieux qui nous prendrait pour des ignorants, des inconscients de tout ce qui se trame en une longue nuit ! Et c’est alors qu’on l’écoute, le lit, avec ravissement. Il n’y a plus l’entrave ‘d’un jugement’ quelconque posé sur nous, sur notre façon de dormir… et du même coup on DEVIENT apte à la recevoir, cette leçon ! 
Je suis en pleine extase de tout ce que j’y trouve ! il est fantastique, magnifique. Il nous fait voyager virtuellement dans la pensée, mais aussi jusque dans la civilisation des Senoïs. On y apprend au passage des choses vraies sur les trous d’eau, en pleine mer, sur les dauphins, même en tout début du livre sur le nom de prestigieux insomniaques de l’histoire comme l’était Napoléon, Margaret Tatcher, thomas EDISON, Van Gogh, etc… "Gaby"

Et du coup j'ai fais plusieurs fois l'expérience du sommeil paradoxal ou l'on se sent si bien ou les rêves sont merveilleux, et nous donne même des leçons de vie, de s'extasier pour un rien, quand je me réveille d'un rêve comme ceux-là, je sens une béatitude en moi et la journée est encore plus excellente !
Et pas plus tard qu'hier j'ai fais l'expérience d'un rêve merveilleux : Je marchais, j'étais incroyablement bien, tout en sachant que je vivais un rêve et non la réalité, alors je me suis dis qu'est-ce que tu rêve le plus, et j'ai dis j'aimerais voler comme les oiseaux, ce que je fis, c'était merveilleux, j'étais consciente que j'étais là sans l'être et vivait mon rêve, c'était excellent !!!!
J'ai ensuite dis, et j'ai envie de guérir et je me suis mis à courir sur la neige de toute les forces que je pouvais donner et je me suis réveillée merveilleusement bien, c'était magique !!!

J'éprouve aujoud'hui le besoin de jêuner, le besoin d'écrire, c'est dans ces moments la que me viens l'inspiration, j'aimerai écrire aussi bien que ma mère qui à déjà écrit un livre et d'autres plus personnelle ! 
J'ai commencé depuis un bye ma biographie que j'aimerais continué mais j'ai été découragé de l'achever par les propos de quelqu'un qui m'a dit que c'était enfantin...
Ma mère dis que je suis douée, mais c'est ma mère... Les mères sont toujours fier de leur enfant en général !
Mais je vais essayé de le continuer.
Ecrire, c'est comme sortir tout ce qu'il y a dans ma tête et me libère d'un flot d'émotion bonnes ou mauvaises, qui m'aide à passer un cap.

Il pleut, le temps est triste mais mon coeur est à la fête, mes émotions sont forte, la vie est belle !!!

Bonne journée à tous ! 

Petite pensée, de ma maman en lisant mon blog aujourd'hui, tellement mignon !
Merci Maman, tu es merveilleuse et je t'aime fort, tu as toujours été là pour moi dans les joies, comme dans les peines à me soutenir et m'encourager, malgré ta peur par rapport à mes nouvelles approches alternatifs mais lisez plutôt :

  A propos de ton envie d’écrire j’ai quatre choses à te dire : 1° je trouve que tu écris très bien, mis à part certaines fautes d’orthographe ! mais ce que l’on dit est bien plus important que la façon dont on l’écrit, avec ou sans faute. 2° Il n’y a pas que les gens instruits qui ont le droit de s’exprimer : écrire, lorsqu’on est poussé par une vraie et forte envie, est réservé à tout un chacun, et non le privilège d’une ‘caste’ particulière. 3° A l’âge de 5 ans, alors qu’au  CP j’apprenais à lire : une phrase revenait sans cesse dans mon 2ème livre de lecture, que je te cite : « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ». c’est donc en écrivant qu’on devient écrivain… qu’on apprend à trouver le bon mot pour préciser notre pensée. 4° La personne qui t’a dit que c’était ‘enfantin’ a raison… et tort tout en même temps. Tort : parce que ce n’est pas enfantin du tout de vouloir ‘extirper’ le fond de notre pensée, coincé quelque part dans notre être profond. Et raison parce que parfois, pour bien écrire, il faut être capable de retrouver l’enfant que nous avons été : trouver cette pureté, ce désir de bien faire, l’honnêteté  du tout petit enfant, une certaine candeur…  tout en tendant vers une forme de maturité. Alors, n’écoute pas les autres. Fais ce que tu as envie de faire, ma chérie. Et bon courage autant pour ta cure… que pour écrire.


Ta maman qui t’admire beaucoup.

1 commentaire:

  1. Bonjour ma maman a un cancer des ovaires stade 3 elle vient de finir sa première chimiothérapie post opératoire et ses marqueurs CA 125 sont retombés à 24
    Je suis extrêmement inquiète pour elle je ne veux pas la perdre et le fait de lire votre témoignage me rassure beaucoup car vous avez quand même dépassé le cap de survie de 5 ans ce qui est vraiment très rassurant.

    Concernant la cure gerson cela a-t-il marché?
    Merci de me répondre
    Bien à vous

    RépondreSupprimer

Cure Gerson Mars 2017

Suite à ma première cure Breuss qui n'a pas fonctionné pour moi je me lance dans la cure Gerson. Pour ceux qui ne m'ont pas suivie ...